Pour devenir Assistant de surveillance pénitentiaire, Accompagnateur de détention ou Assistant de sécurité, vous devez réussir le screening spécifique à la fonction composé de 2 parties :
  • Partie 1 : épreuve informatisée
  • Partie 2 :  entretien
En vous inscrivant à cette sélection, vous pouvez passer la partie 1 - épreuve informatisée.


Si vous réussissez cette sélection, vous recevez une dispense de 3 ans pour la Partie 1 à compter du jour où vous aurez reçu votre résultat. La réussite de la Partie 1 n’entraîne pas une inscription automatique aux différents “screening spécifique - partie 2" d'assistant de surveillance pénitentiaire, d'accompagnateur de détention ou d'assistant de sécurité. Vous devez impérativement vous y inscrire lorsque les offres sont publiées sur le site du SELOR.


Vous n'avez pas réussi le test pc pour assistant de surveillance pénitentiaire. 
Vous ne pouvez plus participer à cette épreuve durant une période de 6 mois (development buffer), à compter de la date de participation aux tests auxquels vous avez échoué.


En tant qu'assistant de surveillance pénitentiaire, vous veillez à un cadre de vie sûr et humain pour les détenus, vos collègues et les visiteurs, et ce, dans le respect de tous et dans un cadre légal clair. En cohérence avec la vision de l'administration pénitentiaire, vous contribuez à ce que la détention ait du sens et soit orientée vers la réinsertion des détenus dans la société.

Vous encadrez les détenus et veillez à une bonne organisation de leur vie quotidienne au sein de la prison, notamment en prenant en charge les tâches suivantes :
 
  • accueillir les détenus et les informer sur leur unité de vie
  • répondre aux questions des détenus ou transmettre leurs questions aux services responsables
  • être à l’écoute des détenus et faire preuve d’empathie
  • apporter une assistance dans les moments de crise
  • distribuer les repas, le courrier, les vêtements...
  • encadrer les visites, le préau et autres activités
  • veiller aux activités particulières de certains groupes de détenus comme les personnes atteintes de troubles psychiques.
Vous veillez à l’ordre et à la sécurité au sein de la prison, notamment :
 
  • au contrôle de l’accès des détenus, des collaborateurs et des visiteurs
  • à l’observation et l’encadrement des détenus (p. ex. durant la visite, le sport...)
  • à la fouille des détenus et à l’inspection de l’espace de séjour
  • à l’établissement de rapports écrits sur les événements suspects et les infractions
  • à l’inspection des dispositifs de sécurité et au signalement des pannes
  • au contrôle des systèmes d’appel et de caméras, des portes électriques...
Vous travaillez en services du matin, de l'après-midi ou de nuit ainsi que le samedi, le dimanche et les jours fériés.

Au cours de la première année, vous suivez des formations et acquérez une grande expérience pratique. Plusieurs évaluations auront lieu durant cette période. Au terme de cette première année, vous serez totalement opérationnel.




En tant qu’accompagnateur de détention vous travaillez au sein des unités de vie ou de la section du village pénitentiaire / maison de détention et vous guidez un groupe de détenus ou de résidents.

 Vous êtes le premier point de contact dans leur vie quotidienne et vous examinez avec eux comment leur détention peut être menée de manière significative et sur mesure. De cette façon, vous avez une bonne idée de leurs questions et de leurs besoins et vous jouez un rôle motivant dans leur choix de participer aux activités. Vous discutez avec eux des activités et de l’aide proposées, mais vous respectez leur autonomie et les choix qu'ils font. Pour les problèmes spécifiques, vous jouez un rôle actif pour les diriger vers les professionnels qui peuvent les aider spécifiquement. Vous suivez aussi comment se passe ces accompagnements spécifiques.


Vous consultez des services tels que le SPS (Service Psycho-Social) et d'autres services d’aide sur la manière de soutenir le détenu et sur les éventuels points d'attention. De leur coté, ces collègues attendent que vous puissiez leur expliquer comment se déroule la détention du détenu et ce qu'ils peuvent envisager avec lui, et ce aussi bien à court et long terme. Par vos interactions individuelles et votre attention à la dynamique de groupe, vous contribuez à créer un environnement humain et donc sûr pour les détenus et les collègues.


Outre la supervision, vous contribuez également à l'ordre et à la sécurité. En cas de conflits ou d'incidents, vous vous assurez, avec vos collègues assistants de sécurité, que ces événements soient gérés sans heurts. Par la suite, vous jouez également un rôle important pour rétablir le calme et restaurer les relations avec toutes les personnes impliquées. Sur base de vos échanges avec le détenu et de votre connaissance de sa personne, vous pouvez, si possible, discuter de ce qui a pu se passer et des raisons qui ont mené à ces conflits ou incidents. Ensemble, vous déterminez comment éviter cela à l'avenir et ce qui est nécessaire pour y parvenir. De cette manière, vous jouez également un rôle de modèle et montrez aux détenus qu'il existe d'autres alternatives en cas de conflit. Vous contribuez ainsi à renforcer les compétences sociales et à augmenter les chances d'une réinsertion réussie pour les détenus.


Vos nouvelles tâches les plus importantes dans l'unité de vie seront les suivantes :
  • Accueillir et informer les détenus, de leur arrivée à leur départ de l'unité de vie.
  • Offrir un soutien dans les moments difficiles, écouter et répondre avec empathie.
  • Mener des entretiens individuels et les motiver à participer aux activités.
  • Médiation en cas de conflits quotidiens entre détenus.
  • Orientation et suivi vers les services appropriés.
  • Participer à des réunions avec d'autres services.
  • Superviser et contrôler les activités de l'unité, le cas échéant en y participant vous-même.
Pour vous préparer à votre tâche, vous suivrez une formation spécifique, répartie sur plusieurs modules.

Vous travaillerez en équipe de matin, d'après-midi ou de jour, y compris les week-ends et les jours fériés.




En tant qu’assistante de sécurité, vous assurez la surveillance et la sécurité des personnes, bâtiments et terrains se trouvant dans l’enceinte d’un établissement pénitentiaire (ou assimilé) et contribuez ainsi à garantir l’exécution d’une détention conforme au droit, sensée, sûre, humaine et axée sur la réinsertion.
 
  • Vous veillez à tous les contrôles prévus, tant internes qu’externes, concernant les personnes, installations et espaces. Vous vous assurez du respect des prescriptions en matière de sécurité afin de garantir l'ordre général et la sécurité pour l'ensemble des détenus, des membres du personnel, des tiers et des biens.
  • Vous organisez et surveillez la vie quotidienne des détenus ainsi que les activités/mouvements et évaluez de manière proactive de possibles situations de crise/risques pour la sécurité afin de garantir un environnement de vie et de travail sûr aux détenus, aux membres du personnel et aux tiers.
  • Vous assurez un traitement respectueux et une information correcte à l'égard des détenus, des collègues et des tiers et contribuez à une bonne communication et à une bonne collaboration ainsi qu'à un climat serein au sein de l'établissement.
  • Vous prêtez assistance dans des situations de crise (aiguës) qui menacent la sécurité (interne) et/ou l'intégrité de personnes et/ou biens, conformément aux procédures et prescriptions en vigueur afin de régler ou stabiliser la situation et prévenir l'escalade.
     
Si vous souhaitez avoir une meilleure image de la fonction, allez voir les témoignages de vos futurs collègues via ce lien.
Cette partie 1 vous permettra de postuler aux différents “screening spécifique - partie 2" d'assistant de surveillance pénitentiaire, d'accompagnateur de détention ou d'assistant de sécurité qui proposeront différents postes dans les différents établissements pénitentiaires, le village pénitentiaire de Haren ou encore les maisons de détention.



La Direction générale des Etablissements Pénitentiaires (DG EPI) fait partie du SPF Justice.
La Belgique compte 34 prisons, situées dans l'ensemble des provinces et régions du pays. Au total, 9 500 personnes y travaillent. Travailler dans une prison signifie travailler à une société meilleure et plus sûre. 99 % des détenus retrouvent un jour la liberté.
La mission principale de la DG EPI est la mise en œuvre d'une détention conforme à la loi, significative, sûre et humaine visant à réintégrer la société. Cela signifie: 
  • Assurer la sécurité de toutes les personnes impliquées : détenus, personnels, partenaires de coopération et visiteurs ;
  • Assurer une exécution humaine de la détention en limitant autant que possible les effets néfastes ;
  • Préparer la réinsertion et le retour dans la société ;
  • Travailler dans le respect de la réglementation en vigueur et du respect des droits et obligations des détenus;
  • Un climat carcéral stimulant nécessite un juste équilibre entre, d'une part, l'ordre et la sécurité (maîtrise des risques) et, d'autre part, le soutien et l'accompagnement (qualité de vie).
La DG EPI est une "maison de verre" et doit agir conformément au droit et à la loi. Il est très important que les collaborateurs attachent une grande importance à l'intégrité, agissent en conformité avec les normes et valeurs en vigueur et s'interpellent à ce sujet.
Dans l’exécution des missions, la communication et la coopération sont centrales : avec les collègues et les gestionnaires, mais aussi avec les détenus et leurs visiteurs.

La nouvelle prison de Haren ouvrira ses portes à partir de l’automne 2022. Elle remplacera en grande partie les sites actuels de Forest, Saint-Gilles et Berkendael. En plus d’héberger des détenus de sexe masculin et féminin, en détention provisoire ou condamnés, il y a aussi un service psychiatrique, un hôpital et un service ouvert à l’extérieur du mur de l’enceinte. Le concept de construction de Haren est complètement nouveau. Haren est un village pénitentiaire avec des bâtiments résidentiels et des bâtiments spécifiques pour l’organisation des visites, de la pratique de différents sports et l’accès à de multiples formations. Les détenus restent en groupes d’environ 30 personnes par aile où ils poursuivent une grande partie de leurs activités quotidiennes telles que manger, marcher et se détendre. Ils ont accès aussi à diverses autres activités dans le village. L’objectif est de respecter autant que possible leur autonomie, leur responsabilité et de s’assurer d’une bonne orientation pour favoriser leur réinsertion dans la société.



Dans la plupart des prisons, appelées maisons d'arrêt, les détenus sont en détention préventive. Ils y séjournent dans l'attente d'une condamnation ou d'une libération. Ces prisons hébergent souvent aussi des détenus qui subissent une courte peine ou qui ont besoin de soins psychiatriques.

Dans d'autres prisons, appelées maisons de peine, les détenus subissent une peine (plus longue). Ces maisons de peine sont ouvertes, semi-ouvertes ou fermées. Cela signifie plus ou moins de liberté pour les détenus. La majorité des prisons n'hébergent que des hommes. Neuf prisons disposent d'une section séparée pour femmes.

Les établissements pénitentiaires présentent également des niveaux de sécurité différents. On parle d’établissements ouverts, semi-ouverts ou fermés.
Consultez le site web du SPF Justice (https://justice.belgium.be/fr) pour apprendre davantage sur nos différents services.




Si vous souhaitez avoir une meilleure image de la fonction, allez voir les témoignages de vos futurs collègues via ce lien.

 

Compétences


Compétences comportementales
 
  • Vous analysez de manière ciblée les données et jugez d'un œil critique l'information.
  • Vous traitez et résolvez les problèmes de manière autonome, cherchez des alternatives et mettez en œuvre les solutions.
 

Conditions de participation

Si vous n'avez pas le diplôme de l'enseignement secondaire supérieur ou la carte d'accès, vous ne pourrez pas postuler aux différents “screening spécifique - partie 2" d'assistant de surveillance pénitentiaire, d'accompagnateur de détention ou d'assistant de sécurité. Ces conditions de participation seront vérifiées lorsque vous postulerez lors de ces différents screening. 

Si vous n'avez pas encore la carte d'accès et que vous n'avez pas le diplôme de l'enseignement seconde supérieur, vous pouvez  passer le test en postulant pour la sélection AFG22239 https://www.selor.be/fr/emplois/job/AFG22239/Carte-d-acc-s-niveau-C-d-assistant-de-surveillance-de-s-curit-et-accompagnateur-de-d-tention-m-f-x- 

Conditions de travail


Si vous réussissez un des différents "screening spécifique-partie2", vous serez engagé en qualité d'assistant de surveillance pénitentiaire, accompagnateur de détention ou assistant de sécurité (niveau C), avec l’échelle de traitement correspondante (20AP). 
 

Rémunération


Traitement de départ minimum : 29851,77 EUR (salaire annuel brut, déjà adapté à l’index actuel, allocations réglementaires non comprises).
Primes et allocations supplémentaires : 
 
  • allocation de désagrément de 25 euros net par mois
  • rémunération pour les prestations de soirée et de nuit; prestation du samedi à 150 %
  • rémunération doublée pour les prestations le dimanche et les jours fériés
  • primes pour les prestations irrégulières (prime de flexibilité).


    Avantages
  • possibilité de bénéficier d’une allocation de bilinguisme
  • nombreuses possibilités de formations (à suivre durant les heures de travail)
  • assurance hospitalisation avantageuse
  • gratuité des transports en commun pour le trajet domicile-lieu de travail
  • restaurant d’entreprise pratiquant des prix démocratiques
  • avantages et offres intéressantes grâce à la carte carte Fed+
  • possibilité de recevoir une prime pour les déplacements en vélo
  • possibilité de récupération des heures supplémentaires prestées
  • le système de 36 heures par semaine est possible
  • 26 jours de congé par an
Retrouvez toutes les informations (primes et allocations supplémentaires,...) et les avantages relatifs à un emploi dans l’administration sur FedWeb, le portail du personnel fédéral. 


 

Conditions d'affectation

Pour être affecté assistant de surveillance pénitentiaire, accompagnateur de détention ou assistant de sécurité, vous devez remplir les conditions suivantes :
  • être belge
  • être physiquement apte à exercer la fonction (examen médical préalable)
  • jouir des droits civils et politiques
  • avoir une conduite conforme aux exigences de la fonction visée
  • avoir au moins 18 ans.

 
Selor mène une gestion active de la diversité en garantissant l'égalité des chances, de traitement et d’accès aux sélections pour tous ses candidats.
Nos responsables de sélection sont formés à la diversité et à l’égalité des chances. Ils veillent à une procédure de sélection objective au cours de laquelle seules vos compétences sont mesurées sur base d’outils et de tests neutres. Votre couleur de peau, sexe, âge ou handicap,… ne jouent aucun rôle dans l’évaluation de vos compétences.

Nos descriptions de fonction sont rédigées au masculin uniquement pour des raisons de lisibilité. Toutes les fonctions s’adressent de manière égale aux femmes et aux hommes.

Vous êtes une personne en situation de handicap, de trouble ou de maladie ?
Consultez la rubrique ‘procédure de sélection’ de cette description de fonction pour en savoir plus sur les mesures proposées (aménagements raisonnables, adaptation de poste,…).

Plus d’information sur notre gestion de la diversité ?
Vous trouverez davantage d’informations à propos de notre politique d’égalité des chances sur www.selor.be -> A propos de Selor -> Egalité des chances. Vous pouvez également contacter diversity@bosa.fgov.be.
Important
 
  • Consultez régulièrement l'onglet ‘Mes procédures de screening’ de votre compte en ligne Mon Dossier afin de vérifier si les inscriptions aux épreuves sont ouvertes.
  • les tests peuvent être organisés en présentiel ou à distance par voie électronique. Cette information est indiquée en regard de chaque étape.
  • Vous aurez la possibilité de vous inscrire aux épreuves uniquement pendant la période d’inscription mentionnée dans l’onglet ‘Mes procédures de screening’. Passé ce délai, si vous n’êtes pas inscrit, votre candidature ne sera dès lors plus prise en considération pour cette sélection.
  • Si vous ne pouvez pas vous présenter à la session à laquelle vous vous êtes inscrit, vous devez vous désinscrire au plus tard 1 heure avant le début du test. Cependant, pour des raisons d’organisation, nous vous invitons à vous désinscrire au plus tard la veille de l’épreuve. Pour ce faire, dans votre compte en ligne, cliquez sur le lien d'annulation qui se trouve juste à côté de la date que vous avez choisie. Vous pourrez alors choisir une autre session, pour autant que d'autres sessions soient encore disponibles.
  • En cas de problème lors de votre inscription à une épreuve, veuillez prendre contact avec la personne de contact mentionnée dans la rubrique « Données de contact Selor » le plus rapidement possible et au plus tard 2 jours ouvrables avant la date de l'épreuve.
  • Si vous ne vous inscrivez pas ou ne vous présentez pas à une épreuve, nous ne tiendrons pas compte de votre candidature pour la suite de la procédure.

 

Étapes de sélection

 

Screening spécifique à la fonction



Étape 1 : Screening spécifique - épreuve informatisée (+/- 1h) 

L'épreuve informatisée est un test de jugement situationnel. Il permet de mesurer les compétences : analyser l'information et résoudre des problèmes. On vous présente différentes situations qui se produisent dans un contexte défini. Pour chaque situation, vous devez juger les alternatives données quant à leur caractère approprié.

Pour réussir cette épreuve, vous devez obtenir au moins 50 points sur 100.

Cette épreuve se déroulera à partir de la mi-octobre 2022 (sous réserve). Via l’onglet « Mes messages et tâches » de votre compte Mon Dossier, vous pouvez vous inscrire à l’épreuve. Vous serez invité à vous inscrire uniquement si vous avez réussi l’étape précédente. Si plusieurs dates sont disponibles : choisissez en ligne vos date et heure de passation d’épreuve parmi les choix disponibles. Cependant, n’attendez pas le dernier moment pour vous inscrire au test, au risque de ne plus trouver de place disponible les derniers jours. Après réception de votre résultat à cet épreuve de sélection, vous pouvez demander dans les 2 mois un compte rendu par écrit. 

 

Vous souhaitez de plus amples informations ?

Plus d’infos concernant la procédure de sélection ? 
Renseignez-vous auprès du correspondant de Selor (voir « Données de contact Selor »).

Tests et résultats
Vous trouverez toutes les informations relatives au déroulement concret de la procédure, à vos résultats et aux étapes suivantes de la procédure dans votre compte en ligne « Mon Dossier». Votre compte en ligne est le seul endroit qui centralise toutes ces informations de manière fiable. Vérifiez donc régulièrement votre compte en ligne où vous retrouverez toutes les informations relatives à vos sélections. 
Envie de mieux comprendre vos résultats ? Découvrez nos méthodes d’évaluation des épreuves PCs.

Compte rendu
Après réception de votre résultat à une épreuve de sélection, vous pouvez demander dans les 2 mois un compte rendu par écrit. 

Représentation syndicale
Un délégué syndical peut assister à toute sélection organisée par Selor. Les délégués syndicaux sont tenus par une obligation de discrétion en ce qui concerne les informations et les documents à caractère confidentiels.

Pas satisfait de la procédure de sélection ?
Vous pouvez envoyer une plainte à Selor. Vous trouverez plus d’informations sur www.selor.be, rubrique Contact.

 

En tant que personne présentant un handicap, un trouble ou une maladie, vous pouvez bénéficier des mesures suivantes :

Tous les aménagements raisonnables ne sont pas possibles 
Vu la nature contraignante de cet emploi dans un environnement de sécurité, celui-ci n’est pas comptabilisé pour la détermination de la représentation des 3 % de personnes avec un handicap au sein de l’effectif du SPF Justice (AR portant diverses mesures en matière de sélection comparative de recrutement – AR du 6/10/2005, art. 3). Vous ne pouvez dès lors pas invoquer la réglementation en la matière pour cette fonction. 

Au vu du caractère spécifique de cet emploi opérationnel, de l’examen médical obligatoire et du fait que le SPF Justice ne prévoit pas d’aménagement du poste de travail, vous devez tenir compte du fait que tous les aménagements raisonnables lors de cette procédure de sélection ne pourront pas être accordés. 

Demander des aménagements raisonnables 
Si, en raison d’un handicap, d’un trouble ou d’une maladie, vous souhaitez solliciter un aménagement de la procédure de sélection, indiquez-le dans votre C.V. en ligne dans vos « Données personnelles ». Vous pouvez y préciser les possibilités dont vous voulez faire usage. N’oubliez pas que tous les aménagements raisonnables ne sont pas possibles, comme indiqué ci-dessus. 

Vous nous communiquez le plus rapidement possible une attestation adéquate en la chargeant dans le volet « Handicap ». 

D’autres questions ? 

Concernant les aménagements de la procédure de sélection ? Contactez diversity@bosa.fgov.be
Concernant l’emploi, les conditions d’affectation et l’examen médical ? Prenez contact avec le SPF Justice par e-mail à l’adresse : serviceselection.AC@just.fgov.be

 

Vous êtes enceinte ou vous allaitez votre enfant et vous avez besoin d'un aménagement raisonnable ?


Par exemple : vous avez besoin d’un local à part pour une pause d'allaitement ?
Prenez contact avec diversity@bosa.fgov.be (au moins 1 semaine avant la date du test) afin que nous puissions prévoir les adaptations raisonnables à temps.
 

Et après la procédure de sélection ?


Si vous êtes lauréat ?
Vous recevez une dispense de 3 ans à compter du jour où vous aurez reçu votre résultat. 
Vous pouvez vous inscrire aux différents “screening spécifique - partie 2" d'assistant de surveillance pénitentiaire, d'accompagnateur de détention ou d'assistant de sécurité.

Si vous n’êtes pas lauréat ?
Vous ne pouvez plus participer à cette épreuve durant une période de 6 mois (development buffer), à compter de la date de participation aux tests auxquels vous avez échoué.
Vous pouvez poser votre candidature via le site SELOR jusqu’au  12 décembre 2022 inclus.


Vous ne pouvez pas postuler via fax ou e-mail.
 
Correspondant Selor
E-mail : ASP@bosa.fgov.be
 
Adresse et coordonnées générales
Selor
WTC III - Bld. Simon Bolivar, 30
1000 Bruxelles
Site web : www.selor.be/fr/contact

Comment arriver chez Selor ?
Description du trajet

Faites connaissance avec vos futurs collègues

Travailler pour .be ?

Trouvez l'emploi qui vous convient et rejoignez-nous !

Découvrez toutes les offres d'emploi disponibles