En tant que gestionnaire de dossier à la Section plaintes vous faites partie de l’équipe qui est responsable du traitement correct des dossiers de plainte francophones. Vous avez des notions des applications informatiques et vous êtes familiarisé(e) avec l’utilisation des bases de données. Vous avez de préférence une expérience dans le paysage policier en tant que personnel civil (CALog) ou membre du personnel opérationnel. Vous avez la plume facile. Vous savez facilement passer d’une tâche à l’autre. Vous pouvez gérer votre propre agenda sans perdre de vue vos priorités.

 

En tant que gestionnaire de dossier vous êtes responsable :

  • du déroulement correct des différentes phases du dossier telles que :
    • l’analyse des griefs formulés par les plaignants ;
    • l’analyse des faits par rapport aux compétences du Comité permanent P ;
    • l’analyse des faits par rapport à la législation en vigueur en matière de police ;
    • la rédaction, l’envoi et l’archivage de la correspondance ;
    • le suivi des deadlines;
    • la rédaction d’une synthèse du dossier;
    • la saisie de la correspondance dans la base de données ;
    • la transmission des informations au Comité permanent P ;
    • la collaboration avec le Service d’enquêtes.

Comité P

Le Comité permanent de contrôle des services de police, institué par la loi du 18 juillet 1991 organique du contrôle des services de police et de renseignements et de l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace, a pour mission de contrôler les services de police. Ce contrôle porte en particulier sur la protection des droits que la Constitution et la loi confèrent aux personnes, sur la coordination et l’efficacité des services de police et de l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace.

Le Comité permanent P entend ainsi contribuer au bon fonctionnement d’une police démocratique, intègre et orientée vers la communauté. Dans ce contexte, il veille plus particulièrement à la manière dont l’efficacité, l’efficience et la coordination des services de police sont réalisées.

Le Comité permanent P entend, sur la base d’enquêtes et d’analyses, d’initiative ou sur demande :           
- actualiser en permanence l’image globale de la fonction de police et du fonctionnement de la police ;   
- évaluer le fonctionnement de la police et se prononcer à ce propos ;     
- fournir des propositions et avis aux autorités (de police) compétentes.

Le Comité permanent P est composé d’un collège de cinq membres effectifs. Il est assisté dans ses tâches par le Service d’enquêtes P et peut compter sur l’appui d’un service administratif placé sous la direction d’un greffier.


Postes vacants

  • Nombre (1) - 1000 Bruxelles

https://comitep.be/index.html?lang=fr

Compétences spécifiques

 

En tant que gestionnaire de dossier vous devez :

  • être capable de formuler un message de manière claire et correcte ;
  • être capable de comprendre une variété de documents et de s’en servir pour mener à bien vos tâches ou pour recueillir des informations utiles ;
  • être capable de rédiger des documents de toutes sortes, à différents degrés de complexité ;
  • être capable d’identifier correctement des informations provenant de diverses sources et de les transformer en un message clair, correct et objectif ;
  • être capable de planifier des activités courantes et de fixer des priorités ;
  • avoir connaissance des logiciels bureautiques courants ;
  • être en mesure de détecter et de fixer des priorités ;
  • être orienté(e) vers les résultats ;
  • être en mesure de prendre des initiatives et être disposé(e) à rendre des comptes ;
  • être rigoureux et méthodique (respect des délais) ;
  • être disponible et flexible pour le service ;
  • faire preuve de sang-froid, de maîtrise de soi et de calme ;
  • faire preuve d’intégrité, de loyauté, de discrétion et d’impartialité ;
  • créer et stimuler une ambiance positive et constructive au travail.

 

Conditions particulières

 

Le(la) candidat(e) doit remplir les conditions suivantes :

- disposer d’un diplôme de bachelier ou équivalent permettant l’accès à une fonction de niveau B et avoir de préférence de l’expérience dans le paysage policier ;

- fournir un extrait de casier judiciaire vierge datant de moins de trois mois.

La connaissance d’une seconde langue nationale est un atout.

Être membre du cadre opérationnel de la police ou faire partie du personnel civil de la police (CALog) est un atout.

 

Condition particulière quant à la nomination

Le(la) stagiaire ne pourra être nommé(e) que s’il (si elle) a obtenu une habilitation de sécurité de niveau « très secret » (loi du 11 décembre 1998 relative à la classification et aux habilitations, attestations et avis de sécurité). L’habilitation de sécurité sera sollicitée dès l’entrée en stage. En cas de décision de refus concernant l’octroi de l’habilitation de sécurité de niveau « très secret », il sera d’office mis fin au stage.


Niveau

  • Baccalauréat (enseignement supérieur de type court)

Nous croyons à la force de nos collaborateurs et nous vous accordons donc pas mal de responsabilités. Mais nous vous offrons beaucoup en échange :

  • Vous recevrez un salaire compétitif et un éventail d’avantages extralégaux.
  • Vous pourrez concilier vie privée et vie professionnelle.
  • Notre immeuble est facilement accessible en transports en commun. Est-il plus pratique pour vous de travailler également à domicile ? Cela fait aussi partie des possibilités.

 

L’échelle barémique B1 varie de 46.566,63 EUR à 69.506,82 EUR (montant brut annuel indexé, index = 1,9607 au 01/12/2022).

Après 6 ans de carrière et moyennant une évaluation positive, passage à l’échelle barémique B2 : de 50.782,13 EUR à 76.271,23 EUR (montant brut annuel indexé, index = 1,9607 au 01/12/2022).       
Après 6 autres années de carrière et moyennant une évaluation très positive, passage à l’échelle barémique B3 : de 54.997,64 EUR à 85.192,42 EUR (montant brut annuel indexé, index = 1,9607 au 01/12/2022).

Autres avantages :          
- remboursement intégral des frais de déplacement domicile-lieu de travail en transports en commun (2ème classe) ;

- chèques-repas (8,00 EUR/jour presté) ;

- éco-chèques (165,00 EUR/an) ;

- allocation de scolarité ;

- indemnité téléphonique (20,00 EUR/mois) ;

- prime linguistique (en fonction du brevet SELOR obtenu) ;

- assurance hospitalisation DKV (IS+) ;

- assurance frais ambulatoires DKV (AZ) ;

- assurance revenu garanti (ETHIAS) ;

- mise à disposition d’un ordinateur portable ;

- mise à disposition d’un GSM de service.

Le lieu de travail se situe à Bruxelles.

Contrat: Statutaire

Régime de travail: À temps plein

Jury pour le concours

Un jury est constitué pour l’organisation de ce concours. Il est composé de 4 personnes désignées par le Comité permanent P, des suppléants sont aussi désignés par le Comité permanent P :     
- 1 membre effectif du Comité permanent P (suppléant : 1 autre membre effectif du Comité permanent P) ;         
- du greffier (suppléant : le directeur général du Service d’enquêtes P) ; 
- du directeur général adjoint contrôle du Service d’enquêtes P (suppléant : le directeur général adjoint judiciaire du Service d’enquêtes P) ; 
- du chef de la Section plaintes (suppléant : un membre du personnel administratif de niveau A) ;

 

Examen de la recevabilité des candidatures

La première étape de la procédure de sélection consiste en l’examen de la recevabilité des candidatures. Toute candidature ne répondant pas aux conditions ou ne comportant pas l’ensemble des documents exigés sera déclarée irrecevable.

 

Examen des compétences génériques

La deuxième étape de la procédure de sélection consiste en un test informatisé qui évalue un certain nombre de compétences génériques. Le test est réalisé par un organisme externe. Seuls les candidats ayant obtenu au moins 60% à ce test sont admis à l'étape suivante.

Epreuve écrite

La troisième étape de la procédure de sélection consiste en une épreuve écrite. Les personnes dont la candidature aura été déclarée recevable seront convoquées à une épreuve écrite au siège du Comité P.

L’épreuve écrite sera corrigée par le jury constitué pour ce concours. Les candidat(e)s doivent obtenir au moins 60 % pour réussir cette épreuve. Parmi ceux-ci, seul(e)s les 10 meilleur(e)s candidat(e)s ayant obtenu les meilleurs résultats seront admis(e)s à l’épreuve orale.

  

Epreuve orale

La quatrième étape de la procédure de sélection consiste en une épreuve orale. Elle aura lieu, au siège du Comité P, devant le jury constitué en vue de l’organisation de ce concours.

L’épreuve orale a pour objet de vérifier la concordance du profil des candidat(e)s avec les caractéristiques spécifiques de la fonction ainsi que la motivation et l’intérêt qu’ils (elles) manifestent pour ce domaine d’activité.

Les candidat(e)s doivent obtenir au moins 60 % pour réussir cette épreuve.

 

Classement des lauréats

Le jury procédera au classement des lauréats qui auront réussi l’épreuve orale en additionnant les points de l’épreuve orale et de l’épreuve écrite.

 

Entrée en fonction

Le(la) lauréat(e) classé(e) premier(ère) sera invité(e) à entrer en fonction. Le stage est d’une durée d’un an, sauf prolongation éventuelle.

 

Réserve de recrutement

Les autres lauréat(e)s seront versé(e)s dans une réserve de recrutement.

Cette réserve est valable deux ans et peut être renouvelée à une reprise par le Comité permanent P.

Autre information importante

Le Comité permanent P se réserve le droit de ne procéder à aucun recrutement ni réserve de recrutement s’il s’avère qu’aucun(e) candidat(e) ne peut être déclaré(e) lauréat(e).

Les candidatures doivent être envoyées :

- soit par e-mail à l’adresse info@comitep.be. Un accusé de réception sera envoyé dans les 2 jours ouvrables ;

- soit par lettre recommandée à la poste, à l’attention de Monsieur Jean De Meyer, greffier, rue de Louvain 48/7 à 1000 Bruxelles.

La date limite d’envoi des candidatures est de 30 jours à dater de la publication au Moniteur belge du présent appel à candidature. La date de la poste faisant foi.

Les candidatures doivent être accompagnées des documents suivants : 
- une lettre de motivation ;         
- un curriculum vitae ;   
- un certificat de nationalité ;     
- un extrait de casier judiciaire datant de moins de 3 mois ;          
- une copie du diplôme requis ; 
- une attestation par laquelle vous marquez votre accord d’être l’objet d’une enquête en vue d’obtenir une habilitation de sécurité de niveau « très secret » (loi du 11 décembre 1998 relative à la classification et aux habilitations, attestations et avis de sécurité) lors du début de votre stage.

Vous pouvez adresser vos demandes de renseignements complémentaires par e-mail à l’adresse info@comitep.be.

Les droits et obligations des membres du personnel administratif du Comité permanent P sont repris dans les Statuts du personnel administratif des Comités permanents de contrôle des services de police et renseignements, publiés au Moniteur belge du 3 septembre 2002.

 

Jean De Meyer - Greffier
P: 02/286.28.11
E: info@comitep.be

Faites connaissance avec vos futurs collègues

Travailler pour .be ?

Trouvez l'emploi qui vous convient et rejoignez-nous !

Découvrez toutes les offres d'emploi disponibles