L’informaticien est impliqué dans le co-développement d'applications système et en tant que gestionnaire de base de données. Il collabore au sein d’une équipe et est encadré par un ou plusieurs responsables.

Il travaille dans un esprit d’amélioration continue, et cherche à atteindre des résultats rapidement et efficacement. La disponibilité, les performances et l'intégrité des données sont cruciales dans son environnement de travail.

L'informaticien réalise les tâches suivantes (par ordre d'importance) :

  • Co-développement d'applications système (liées au fonctionnement du réseau) en cours de réalisation et sauvegarde des applications existantes ;
  • Cogestion, poursuite du développement technique et publication du contenu fourni sur le site web de la Cour des comptes ;
  • Cogestion et développement des environnements de base de données (production, acceptation, test et développement).

Cour des comptes

La Cour des comptes est un collège composé de douze membres, assisté par un corps de fonctionnaires.  

L’organigramme comprend dix directions, à savoir deux directions d’appui horizontales (D1 et D2) et huit directions opérationnelles (D3 à D10).  

Les services informatiques font partie de la direction d’appui D2 et se composent du service d'infrastructure IT et du service de développement IT.

Le service d'infrastructure IT est divisé en trois équipes :

  • Gestion des réseaux et des systèmes ;
  • Support informatique ;
  • Applications système : gestion et programmation d'outils étroitement liés au fonctionnement technique du réseau et gestion, installation et configuration des bases de données Microsoft SQL Server.

Le service de développement IT est responsable du développement et de la maintenance des systèmes informatiques utilisés par les autres directions dans leurs activités de contrôle et d’appui. La maintenance comprend les adaptations aux nouvelles réglementations, la compilation de statistiques, les améliorations, les corrections et les migrations vers de nouvelles versions des systèmes de bases de données et de langages informatiques.

Davantage d’informations sont disponibles sur le site internet de la Cour des comptes : courdescomptes.be.


Postes vacants

  • Nombre (2) - 1000 Bruxelles - Rue de la Régence, 2

https://www.ccrek.be/FR/

Conditions de participation : 

  • être Belge ou citoyen d’un autre État faisant partie de l’Espace économique européen ou de la Confédération suisse ;
  • être d’une conduite répondant aux exigences de la fonction ;
  • jouir des droits civils et politiques ;
  • pour les candidats masculins, avoir satisfait aux lois sur la milice ;
  • satisfaire à la condition de diplôme (point 9 du règlement) : master dans le domaine informatique (en sciences informatiques ; en architecture des systèmes informatiques ; en sciences de l'ingénieur industriel, orientation informatique ; ingénieur civil en informatique ; ingénieur civil en informatique et gestion) OU master (tous domaines confondus) + expérience professionnelle pertinente de 2 années minimum.

Compétences techniques :

Bonne connaissance de :

  • techniques de modélisation, programmation orientée objet et langages de programmation (de préférence Microsoft C#) ;
  • bases de données : modélisation, conception, normalisation, optimisation, etc. ;
  • SQL.

Connaissance de base de :

  • la virtualisation et le cloud ;
  • le scripting, de préférence en PowerShell ;
  • la mise en réseau TCP/IP ;
  • la sécurité informatique.

Connaissances / expériences constituant une plus-value :

  • connaissance des technologies web (API WEB, REST, ...) ;
  • connaissance des modèles de conception et d'architecture (par exemple, MVC) ;
  • expérience pertinente en tant que gestionnaire de bases de données relationnelles, de préférence Microsoft SQL Server ;
  • expérience dans la réalisation d'une migration de bases de données vers le cloud.

Ces compétences devront être, dans la mesure où elles ne sont pas présentes ou ne le sont que de façon limitée,  acquises et/ou mises à jour rapidement après l’entrée en service par la formation (interne ou externe) ou l’autoformation.

Compétences génériques :

Dans l’accomplissement de ses missions, l’informaticien est capable de :

  • concrétiser dans ses actes et activités professionnelles les valeurs énoncées dans le code éthique de la Cour des comptes (intégrité, confidentialité, impartialité, etc.) (code éthique) ;
  • orienter son travail sur les résultats ;
  • proposer des solutions innovantes et créatives ;
  • rechercher la collaboration et la complémentarité des membres de l’équipe ;
  • travailler de manière indépendante et en toute autonomie ;
  • gérer son stress, parfois travailler dans l’urgence ;
  • être ouvert aux changements et flexible ;
  • se former en continu;
  • travailler de manière précise, ordonnée et systématique ;
  • communiquer de façon claire, tant verbalement que par écrit;
  • etc.

Plus d'infos dans le règlement du concours.


Niveau

  • Master (diplôme universitaire ou enseignement supérieur de type long)

Traitement de départ mensuel brut indexé : 4.942,64 euros minimum (augmentations biennales sur la base de l'ancienneté acquise - traitement mensuel brut indexé pour un chef informaticien en fin de carrière : 8.671,82 euros maximum). Le traitement de départ peut être augmenté par tranche de deux ans d’expérience professionnelle prise en considération (221,97 euros pour les douze premières années - 147,98 euros pour les douze années suivantes - 10 ans maximum pour l’expérience professionnelle acquise dans le secteur privé).

Avantages :

  • Pécule de vacances ;
  • Allocation de fin d’année ;
  • Intervention dans les frais de déplacement du domicile au lieu de travail ;
  • Indemnités de télétravail ;
  • Titres-repas ;
  • Allocation de scolarité ;
  • Assurance hospitalisation familiale gratuite ;
  • Prime de connaissances linguistiques (néerlandais, allemand) ;
  • Etc.

Possibilités d'avancement de carrière et de promotion.

Stage de deux ans (la nomination à titre définitif n’intervient que si l’informaticien a donné satisfaction à l’issue de son stage).

Contrat: Statutaire

Régime de travail: À plein temps

Présélection

10 candidats maximum seront présélectionnés par un jury interne, selon les critères suivants : 

  • correspondance du diplôme du candidat au profil dressé au point 2 du règlement ;
  • expérience professionnelle antérieure pertinente ;
  • toute autre aptitude et formation en rapport avec la fonction à exercer.

Le jury interne effectuera la présélection sur la base des formulaires d'inscription remplis par les candidats et des éventuels documents probants y annexés.

Procédure de sélection

Deux épreuves de sélection sont obligatoires et éliminatoires et entrent en considération pour le premier classement final des candidats déclarés lauréats du concours (cf. point 7.1 du règlement). 

Une épreuve est facultative et non éliminatoire ; sa réussite, combinée à la réussite des deux épreuves obligatoires, permet l’inscription dans un second classement final des candidats déclarés lauréats du concours (cf. point 7.2 du règlement).

1. Première épreuve – obligatoire : épreuve technique

Organisation : dans les locaux de la Cour des comptes, en principe le samedi 11 décembre 2021. Le candidat disposera d’un temps de préparation (45 minutes), et l’épreuve sera ensuite réalisée oralement devant un jury constitué d’experts (45 minutes). L'épreuve durera une heure et demi maximum.   

Contenu : questions de nature théorique ou cas pratiques ayant pour but d’apprécier les capacités des candidats à appliquer leurs connaissances techniques, nécessaires à la fonction. 

Réussite : 60/100.

2. Deuxième épreuve – facultative : épreuve linguistique orale

Organisation : dans les locaux de la Cour des comptes, en principe mi-janvier 2022 (le même jour que l'entretien visé au point 3). Le candidat disposera de 15 minutes de préparation, et l'entretien durera 15 minutes.

Contenu : discussion sur le contenu d’un texte rédigé en néerlandais, traitant d’actualité ou d’informatique ; des questions seront posées en néerlandais, auxquelles les candidats pourront répondre en français. L’épreuve linguistique orale est destinée à vérifier la connaissance passive du néerlandais des candidats.

Réussite : 20/40.

Cette épreuve n’étant ni obligatoire ni éliminatoire, elle ne conditionne pas l’admission à la troisième épreuve. Le résultat obtenu entre en ligne de compte uniquement pour effectuer le second classement des lauréats (voir point 7.2 du règlement).

L’inscription à cette épreuve doit être faite dans le formulaire d’inscription, et sera confirmée au plus tard lors de la première épreuve obligatoire.

3. Troisième épreuve – obligatoire : entretien

Partie 1 : test informatisé préalable

Organisation : la partie 1 s’effectuera en ligne, en principe mi-janvier 2022. Elle durera environ une heure.

Contenu : test de personnalité informatisé.

Les réponses fournies à ce test ne constituent pas une sélection. Tout comme les données biographiques reprises dans le formulaire d’inscription, elles serviront d’information aux membres du jury de la partie 2 de la troisième épreuve et seront traitées confidentiellement par celui-ci.

Partie 2 : entretien

Organisation : la partie 2 se déroulera dans les locaux de la Cour des comptes, en principe mi-janvier 2022. Elle durera environ une demi-heure.

Contenu : entretien ayant pour objectif de vérifier la concordance du profil des candidats avec les caractéristiques spécifiques de la fonction ainsi que la motivation et l’intérêt qu’ils manifestent pour ce domaine d’activité.

Réussite : 24/40.

Classement final des lauréats

Les candidats ayant été reçus aux deux épreuves obligatoires de la procédure de sélection seront déclarés lauréats du concours, qu’ils aient ou non réussi l’épreuve facultative. S’ils ne sont pas immédiatement appelés en service, les lauréats seront admis dans une réserve de recrutement qui restera valable deux ans.

Deux classements seront effectués :

  • le premier concernant tous les lauréats du concours ;
  • le second concernant uniquement les lauréats du concours ayant en outre réussi l’épreuve facultative. 

Les lauréats ayant réussi l’épreuve facultative seront donc repris dans les deux classements.

Il sera fait appel au premier ou au second classement en fonction des besoins et nécessités du service. 

L'inscription se fait exclusivement via le formulaire d'inscription. Le formulaire signé et scanné et ses annexes (copie du diplôme requis + expérience professionnel le cas échéant) sont à transmettre exclusivement par courrier électronique à l'adresse recrutements@ccrek.be avec l’objet « 2021/INF ».

https://www.ccrek.be/FR/Recrutements.html

Le (la) candidat(e) souffrant d’un handicap, d’un trouble d'apprentissage ou d’une maladie nécessitant des aménagements raisonnables lors de la réalisation lors des tests de sélection doit en avertir au plus vite Maud Masquilier, à l'adresse masquilierm@ccrek.be. Les tests de sélection se déroulant dans les locaux de la Cour des comptes, il sera tenu compte des demandes formulées dans la mesure du possible. 

M. Bart Vermoesen - Premier-auditeur-réviseur (chef du service d’infrastructure IT)
P: 02/551.84.90
E: VermoesenB@ccrek.be

Maak kennis met je toekomstige collega's

Werken voor .be?

Zoek de job die bij je past en kom erbij!

Ontdek alle openstaande vacatures